Les figures de l'ombre

 
Synopsis :  
"Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux États-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l'astronaute John Glenn.

Maintenues dans l'ombre de leurs collègues masculins et dans celle d'un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l'écran.
"

Avis après visionnage
Un très beau film à l'américaine.
Destins extraordinaires, luttes contre les injustices (ici la ségrégation), mythe américain (supériorité de la NASA), génies mathématiques, personnages séduisants et beaux sentiments. Autant le dire, j'ai été séduite. Le jeu des acteurs parvient à nous convaincre, les talons hauts, plus particulièrement ceux de Katherine, rythment le récit. Avec ce film, nous découvrons de petites grandes histoires derrière la conquête spatiale.
En effet, tout le monde se souvient de Neil Armstrong qui a certes risqué sa vie pour poser les pieds sur la Lune, cependant, sans des hommes et des femmes de l'ombre, il n'aurait jamais pu envisager cette expérience. Ce film nous propose trois visages, le visage de trois femmes, noires qui plus est.
La première scène nous invite à découvrir Katherine, une extraordinaire petite-fille génie des mathématiques. Le ton est donné, ce sera elle l'héroïne principale. Grâce à ses calculs notamment, la trajectoire d'engins spatiaux a pu être calculé. Il est également question de la première femme ingénieure noire pour la NASA, Mary Jackson. Pour ma part, j'ai davantage été touchée par une autre femme de l'ombre, Dorothy Vaughan. En effet, Dorothy s'est non seulement battue pour se réinventer lorsque les femmes calculatrices ont été remplacées par des machines, mais également pour encourager ses amies et entrainer avec elles des dizaines d'autres femmes !
Un film beau et lisse où finalement presque tout le monde semble beau et gentil, toute aspérité est ainsi gommée. Un film à ne pas bouder pour l'Histoire et les histoires personnelles.
Film grand public.

Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt ! 

Mes livres sur l'instruction à domicile : 


Ici, inscription à la newsletter pour ne manquer aucun billet (si le cadre ne s'affiche pas, supprimez addblock le temps de valider) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire